La vidéo incriminée avait déjà été publiée en mai

Face à la polémique, Facebook retire une vidéo de décapitation

Face à la fronde des internautes, le réseau social a retiré mercredi une vidéo de décapitation sur son site. Ce qu’il s’est refusé à faire dans un premier temps en raison de sa nouvelle politique de modération des contenus violents. Mais Facebook reste toujours prude sur la sexualité. 

Facebook a déclenché une tempête quand il a levé une interdiction temporaire imposée en mai sur des vidéos de décapitation.

M. Cameron a déclaré: «Il est irresponsable de Facebook de poster des vidéos de décapitation, surtout sans un avertissement Ils doivent expliquer leurs actions aux parents inquiets.».

La société a publié une nouvelle déclaration, en clarifiant sa politique : «Les gens se tournent vers Facebook pour partager leurs expériences et de sensibilisation sur des questions importantes pour eux. »

«Quand les gens partagent ce type de contenu graphique, il est souvent à condamner. Si elle est partagée par plaisir sadique ou pour célébrer violence, Facebook supprime.

Ce n’est pas la première fois que la politique de Facebook fait débat sur la toile. L’entreprise reste discrète sur ses critères de modération, ce qui suscite parfois l’incompréhension de ses utilisateurs, qu’ils jugent trop laxistes. Tout juste savons-nous que le réseau est attaché à la liberté d’expression, principe souverain aux Etats-Unis.

Une affaire presque similaire avait notamment ébranlé la presse lorsque des pages sexistes, misogynes voire haineuses prospéraient en toute impunité sur le site.

La vidéo incriminée avait déjà été publiée en mai
La vidéo incriminée avait déjà été publiée en mai
David Cameron a déclaré qu'il était «heureux» par la refonte
David Cameron a déclaré qu’il était «heureux» par la refonte

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire