Pour l’accès de la Tunisie à l’espace économique européen

Le président du groupe parlementaire de l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE) Guy Verhofstadt a annoncé, vendredi, à Tunis, que le groupe souhaite “aller au delà d’un simple partenariat privilégié avec la Tunisie et plaide pour son accès à l’espace économique européen”.

Guy VerhofstadtCette perspective est plus vaste qu’un accord d’association, a-t-il précisé, soulignant qu’elle permettrait à la Tunisie de bénéficier de divers avantages: une libre circulation des marchandises, des services et des personnes.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue, au siège de la Délégation de l’Union européenne à Tunis, le responsable européen a affirmé la volonté du groupe d’oeuvrer à “amener l’UE à étudier la possibilité de débloquer une aide budgétaire urgente en faveur de la Tunisie d’ici la fin de la l’année courante”.

Rappelant l’enveloppe accordée par l’UE à la Tunisie lors de la réunion de la Task force les 28 et 29 septembre à Tunis, au titre de soutien à la relance de l’économie et d’accompagnement à la transition démocratique, M. Verhofstadt a estimé que la Tunisie post-révolutionnaire a besoin d’une aide urgente afin de pouvoir répondre aux besoins financiers immédiats des secteurs vitaux notamment de l’éducation et de la santé.

“Un manque de financement pourrait nuire au processus de la révolution et de la transition démocratique”, a-t-il justifié.

“Réticente au début envers la révolution tunisienne, l’UE veut aujourd’hui se rattraper et apporter l’aide nécessaire pour assurer un passage vers la démocratie”, a encore soutenu M.Verhofstadt.

“Nous croyons en l’avenir d’une Tunisie démocratique et ouverte”, a encore souligné le président de l’ADLE qui a mis en relief “la richesse du pays le plus européen de l’Afrique du Nord”, fort d’un taux d’instruction élevé, d’un esprit ouvert au monde extérieur et d’un statut respectueux de la femme.

Pour sa part, M. Edward McMillan Scott, vice-président au Parlement européen a relevé que l’Europe est résolument engagée dans le processus des élections de l’Assemblée nationale Constituante du 23 octobre qui revêtent, a-t-il dit, une importance majeure dans cette phase de transition démocratique.

“Notre visite, a-t-il dit, s’inscrit dans le cadre du soutien et de l’aide à fournir à la Tunisie pour assurer des élections libres et justes, permettant le passage à l’ère de la démocratie”.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire