Crise irano-saoudienne en ligne de mire

Lors d’une conférence sur le pétrole aujourd’hui à Londres le prince Turki al-Faisal , ancien ambassadeur et ex-chef des services de renseignement saoudiens, a déclare que « quelqu’un devrait payer » pour le complot visant à tuer l’ambassadeur d’Arabie saoudite à Washington.

Il a aussi estimé l’acte criminel d’inqualifiable et a rapporté que « les preuves sont accablantes, elles montrent clairement la responsabilité iranienne au niveau officiel« , a poursuivi ce membre de la famille royale saoudienne. Il a aussi menacé d’un ton ferme que « quelqu’un devra payer, quelles que soient le ou les personnes » impliquées !!!

Par ailleurs, le ministre américain de la justice, Eric Holder, a annoncé mardi l’inculpation de deux Iraniens accusés d’avoir tenté d’assassiner l’ambassadeur Abdel Al-Jubeir, proche conseiller du roi Abdallah d’Arabie saoudite, toujours selon le ministre, ce complot impliquerait les Brigades Al Qods, commandos liés aux gardiens de la Révolution, corps d’élite de la République islamique d’Iran.

Téhéran a réagit face à ces accusations en pointant du doigt les américains les accusant de vouloir créer la zizanie en « cherchant une nouvelle crise artificielle« .

Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi
Le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi

Auteur de l’article : Anas.T

1 commentaire sur “Crise irano-saoudienne en ligne de mire

    imam

    (14 octobre 2011 - 12:13)

    Ce complot est un mensonge des américains les soldats de satan normal avec la complicité de l’Arabie saoudite avec le wahhabisme les esclaves de satan normal le chiisme code satanique et si le Président Obama n’applique pas la charia islamique immédiatement normal la fin du monde le 11.11.2011

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.