Borhane Bsaïs: seuls Moncef Marzouki et Tarak Mekki s’étaient opposés à Ben Ali

Annulé il y a quelques semaines et attendu depuis quelques jours, l’épisode d’Essaraha Raha a été finalement diffusé sur la chaîne Hannibal Tv la soirée du samedi 24 septembre 2011.

Borhane BsaïsAu cours de l’émission, Borhane Bsaïs, qualifié de l’avocat du diable, a remis en question l’intégrité de plusieurs partis politiques à l’exception de Moncef Marzouki et Tarak Mekki, les seuls, selon lui, qui se s’étaient vraiment opposés aux régimes du président déchu, Zine El Abidine Ben Ali, et qui avaient appelé à ce qu’il dégage du pouvoir.

Quant à sa dernière intervention avant la chute de Ben Ali, Borhane Bsaïs a déclaré qu’il avait pensé à une possible réforme guidée par Ben Ali mais il s’était trompé. En ce qui concerne les médias, notamment la presse écrite, il a déclaré que plusieurs de ceux qui défendent actuellement la révolution, avaient défendu l’ancien président et avaient fait ses éloges pour se rapprocher de Ben Ali, de même pour les patrons des grands médias qui avaient collaboré avec l’ancien régime et n’étaient que des pions sur l’échiquier.

Du communiste de l’extrême gauche à la droite, Borhane Bsaïs a déclaré qu’il assume son parcours avec Zine El Abidine Ben Ali.

Par ailleurs, Borhane Bsaïs a appelé à l’ouverture publique des archives de la police politique pour découvrir les vrais visages des pseudo-révolutionnaires contrairement à la dissolution de ce corps.

Suite à cette émission avec la participation de Borhane Bsaïs, plusieurs ont salué le courage et l’intégrité de cet homme qui n’a pas changé son fusil d’épaule et ne s’était pas retourné contre son ancien patron, alors que d’autres n’ont pas apprécié qu’un visage de l’ancien régime leur soit présenté avec des propos manipulateurs. Toutefois, plusieurs étaient dérangés par la médiocrité des questions posées par Samir el Wafi.

Borhane Bsaïs
Borhane Bsaïs: seuls Moncef Marzouki et Tarak Mekki s'étaient opposés à Ben Ali

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Borhane Bsaïs: seuls Moncef Marzouki et Tarak Mekki s’étaient opposés à Ben Ali

    Ayari Nabil

    (30 septembre 2011 - 19:47)

    samir wafi n’est qu’un idiot et un médiocre journalist qui a simplement peur de pérdre sa place alors il a simplement ménagé se serpent a deux têtes qu’il l’avait en face de lui il l’aurai manger tout crue si il aurai dit une phrase qui ne convenait pas a (bassla bsais) dommage on aurai eu un vrai journaliste un vrais
    on aurai etais gaté (Ayari Nabil)

Laisser un commentaire