Béji Caïd Essebsi arrête l’activité syndicale des forces de sécurité intérieure

Au cours de son message adressé au peuple tunisien, le Premier ministre provisoire, M. Béji Caïd Essebsi, a déclaré que l’activité syndicale relative aux forces de sécurité devrait s’arrêter immédiatement. Il a annoncé qu’il faut “arrêter toute activité syndicale des forces de sécurité au vu des dangers qu’elle représente pour la sécurité du pays”, a-t-il précisé.

Le Premier ministre a exprimé son étonnement face au communiqué rendu public par l’Union des syndicats des forces de sécurité intérieure qui, selon lui, incite à l’insurrection. Par ailleurs, il a ajouté que toute activité syndicale menée dans ce cadre sera sanctionnée conformément à la loi en vigueur.

Notons que parallèlement à l’allocution du Premier ministre, un sit-in des agents des forces de sécurité intérieure se tenait pour dénoncer l’attitude du gouvernement quant aux opérations d’incendie des postes de police et l’absence de décisions pour ces incidents. Suite aux déclarations de M. Béji Caïd Essebsi, les protestataires ont envahi la place du gouvernement à la Kasbah tout en scandant des slogans anti-gouvernement, tel que “A bas le gouvernement”.

Béji Caïd Essebsi
Béji Caïd Essebsi

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “Béji Caïd Essebsi arrête l’activité syndicale des forces de sécurité intérieure

    Ayari Nabil

    (7 septembre 2011 - 14:14)

    a voir la photo de se dinausor(essebi) et des ses déclarions insencés je ne lui
    donne aucune crédibilité cette homme méprisant, certaine perssonne comme l’officier (SAMIR FERIANI) arrété comme un criminel sans aucune raison sans motif surprise totale il a simplement dénoncé par deux lettres à ses superieures et a dénoncé des faits éxacte que se qui nous diriges et en particulier le ministe de l’interieur habib essid un criminelle du temps de ZABA et revenu au poste comme ministre de l’intérieur et que plusieurs autres criminelles en coles blancs ont un poste aussi imposant que menaçant que cherche se sebssi et on n’est revenuue au point de départ il et temps de mêtre fin a cette arrogance se n’est pa lui esebssi qui a fait la révolution avec son groupes mafieux qui lá mis au pouvoir son copain le mbazaa quel loi en vigeur nous imposes t’il quand le peuples tunisient votera le vrai gouvernement et que cette assemblées de corrompues sera dissous alors ons pourras votés de vrai lois
    pas des lois d’hypocrites (Ayari Nabil)

Laisser un commentaire