Rachid Ammar autorise l’armement des rebelles libyens

Le peuple tunisien a ouvert ses frontières pour accueillir libyens, égyptiens, somaliens et de plusieurs autres nationalités, en fuite de la guerre en Libye et l’armée tunisienne fait tout son possible pour bien encadrer les réfugiés et sécuriser les frontières du territoire tunisien qui ont été violées à maintes reprises par les forces du dirigeant dictateur Kadhafi.

Général Rachid Ammar
Général Rachid Ammar

Les tunisiens n’ont caché à aucun moment leur soutien pour les libyens qui se sont révoltés pour faire tomber un régime, au pouvoir depuis 42 ans mais officiellement, le gouvernement tunisien garde toujours une position neutre par rapport aux deux parties en conflit. Les relations diplomatiques sont importantes, surtout avec un pays voisin telle que la Libye.

Toutefois, un webzine algérien, Algerie-focus.com a publié sur ses pages l’armée a déjà choisi son camp. Et c’est celui des anti-Kadhafi. Toujours selon le journal électronique algérien, le chef d’État-major, le Général Rachid Ammar a autorisé que des armes puissent être livrées aux rebelles libyens.

Il a été annoncé que cette décision a été prise suite à un accord que le Général Ammar avait eu avec le cheikh Tamimi Ben Hamad El-Than, le prince héritier du Qatar.

Bien que cette information n’a pas été confirmée par les autorités tunisiennes, nous estimons que le peuple libyen a plus besoin de produits alimentaires que d’armes en ce mois de ramadan. Les rebelles libyens ont déjà suffisamment d’armes et munitions pour affronter Mouamar Kadhafi qui n’a plus aucune souveraineté en Libye.

Chef D'État-major : Le Général Rachid Ammar
Chef d'État-major : Le Général Rachid Ammar

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire