Borhane Bsaïs prochainement sur le plateau de Hannibal Tv

Borhane BsaïsSamir El Wafi, animateur de l’émission « Essaraha Raha », a annoncé que l’invité de sa prochaine émission ne serait autre que Borhane Bsaïs, un homme qualifié par l’avocat du diable faisant allusion au président déchu, Zine El Abidine Ben Ali.

Depuis son apparition le 11 janvier 2011 sur la chaine Al Jazeera pour défendre son patron Ben Ali et ses agissements, notamment les tueries qui ont eu lieu avant le 14 janvier, Borhane Bsaïs ne s’est pas montré et n’a manifesté aucun signe de vie.

Prochainement, Borhane Bsaïs fera surface sur Hannibal TV lors de l’émission Essaraha Raha, selon Samir El Wafi.

Annonce de Samir El Wafi
Annonce de Samir El Wafi

Ci-dessous son dernier passage sur la chaine Al Jazeera le 11 janvier 2011, quelques jours avant la fuite du président déchu Zine El Abidine Ben Ali.

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Borhane Bsaïs prochainement sur le plateau de Hannibal Tv

    Avigdor

    (11 août 2011 - 1:56)

    Ce n’est pas l’avocat qui défend le diable,mais plutôt l’imposteur qui défend l’imposture.A sa place ayant été l’acteur de cette émission, je me serai déjà fait
    hara-kiri depuis bien longtemps car il y va bien de mon propre honneur lorsque il s’agit de me voir, devant des millions de téléspectateurs en train de défendre l’ex première pêtasse de Tunisie et son petit minable de bach moins six.

    Avigdor Bensoussan.

    mustapha

    (25 septembre 2011 - 0:14)

    BRAVOOOOOOOOOOOOOO ya borhane vraiment vous mvez honorer la personalité tunisienn

    mustapha

    (25 septembre 2011 - 0:17)

    je n’ai jaimais ecrit a personne par ordinateur mais cette fois ci je h’ais aucun moyen de vous satisfaire car on pleure tous a la tunisie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.