92 morts suite à l’attentat et à la fusillade d’Oslo en Norvège

Le Norvège a connu vendredi, 22 juillet 2011, une tuerie sans précédent, un bilan provisoire annonce 92 morts selon les autorités norvégiennes. Selon la police locale, l’explosion était dû à une bombe placée dans une voiture qui a endommagé les sièges des ministères des Finances et du Pétrole et soufflant les vitres du bureau du Premier ministre Jens Stoltenberg. Ce dernier n’était pas présent au moment de la déflagration. Au moins sept personnes ont trouvé la mort dans cet attentat.

Anders B. Breivik
Anders B. Breivik

Peu de temps après l’explosion, un homme, présumé auteur de l’attentat, s’est rendu sur l’île d’Utoya près de la capitale, pour rejoindre un rassemblement de jeunes partisans du Parti travailliste au pouvoir. En se déguisant en uniforme d’un policier et se justifiant de vouloir assurer la sécurité de ces personnes, il a ouvert le feu sur le groupe faisant au moins 85 morts.

Durant plus d’une heure, l’homme tirait au hasard tout en avançant. Les participants à ce rassemblement n’ont trouvé que la fuite dans les bois ou en plongeant dans le lac et d’autres ont fait semblant d’être morts.

Le suspect, un homme de 32 ans, Anders Behring B. restera sans doute l’auteur de l’attaque terroriste menée par un homme seul la plus meurtrière de tous les temps. Sans pitié, l’homme a tiré sur des enfants et des jeunes faisant plus de 80 morts en à peine une heure. Pourtant, ceux qui l’ont connu le décrivent comme «très calme, timide et poli».

L’homme possède également un compte Twitter. Ne figure qu’un message, posté le 17 juillet, reprenant une citation du philosophe anglais John Stuart Mill :

« Une personne avec une conviction est aussi forte que 100 000 qui n’ont que des intérêts. »

Un deuxième tireur pourrait avoir pris part à la fusillade. Plusieurs témoignages de jeunes, présents au moment des faits, mentionnent un autre homme armé sur une autre partie de l’île. La police travaille sur cette piste.

Plusieurs membres de la famille royale se sont rendus sur les lieux du centre de crise établi pour les survivants de l’attaque ainsi que des ministres dont le Premier ministre, Jen Stoltenberg, qui a qualifié cet événement de tragédie nationale. “De nombreux parents sont en train de se rendre compte qu’ils ne verront jamais plus leurs enfants.”, a-t-il déclaré. “Nous allons répondre à la terreur par plus de démocratie, plus d’ouverture et de tolérance”, a précisé M. Stoltenberg, premier ministre norvégien.

92 morts suite à l'attentat et à la fusillade d'Oslo en Norvège
92 morts suite à l'attentat et à la fusillade d'Oslo en Norvège

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

1 commentaire sur “92 morts suite à l’attentat et à la fusillade d’Oslo en Norvège

    jeune tunisien

    (24 juillet 2011 - 6:40)

    “Nous allons répondre à la terreur par plus de démocratie, plus d’ouverture et de tolérance” BRAVO Mr

Laisser un commentaire