Trois ans plus tard, le Japon a du mal à se remettre de la catastrophe de Fukushima
LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Trois ans plus tard, le Japon a du mal à se remettre de la catastrophe de Fukushima
Fukushima-3-ans-après
LIENS SPONSORISES

Le Japon observe le troisième anniversaire de la tragique catastrophe du tremblement de terre et le tsunami qui a fait plus de 18000 entre victimes et disparus et provoqué une crise nucléaire, le pays reste divisé sur l’avenir de l’énergie nucléaire.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe et l’empereur Akihito participaient mardi à un hommage commémoratif à Tokyo de deuil pour les victimes de la catastrophe, qui marque le moment où le tremblement de terre de 9,0 magnitude a frappé il y a trois ans.

Dans le nord du Japon, où la crise de la centrale de Fukushima de Dia-ichi a ruiné des communautés entières, les résidents ont tenu leurs propres hommages commémoratifs pour les victimes.

La triple catastrophe du tremblement de terre, le tsunami et la crise nucléaire tué a fait 15 884 victimes et 2 636 portés disparus sur la côte nord du Japon, selon les chiffres les plus récents. En tout, près de 19.000 personnes sont mortes ou sont toujours portées disparues à travers le pays.

Tokyo a affecté 180 milliards d’euros pour la reconstruction jusqu’en mars 2016, et la reconstruction est en cours.

Mais le Japon se bat toujours pour restaurer les communautés touchées par le tsunami et nettoyer le rayonnement des effondrements nucléaires multiples à Fukushima.

Près de 270 000 personnes dans la région sont incapables de rentrer à la maison en raison de la contamination radioactive. La pénurie de travailleurs qualifiés et du matériel ont également retardé les travaux.

Des employés de Tepco mesurent la radioactivité dans la salle de contrôle des unités 1 et 2 de la centrale atomique Fukushima Daiichi, le 10 mars 2014.

Des employés de Tepco mesurent la radioactivité dans la salle de contrôle des unités 1 et 2 de la centrale atomique Fukushima Daiichi, le 10 mars 2014.

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)