74 passagers pris au piège dans un navire ancré dans la glace

Les scientifiques et les touristes de l’Akademik Shokalskiy sont piégés depuis mardi dans un navire, ils espéraient être libérés par un brise-glace chinois.

L’Akademik Shokalskiy  à bord duquel se trouvent des scientifiques et des touristes est bloqué depuis mardi en Antarctique. Ces personnes espèrent être libérées par un brise-glace chinois.

A présent trois bateaux tentent de briser la glace afin de libérer l’Akademik Shokalskiy et ses 74 passagers. Jusqu’à maintenant toutes les tentatives ont échoué. Le brise-glace chinois qui devait secourir le navire scientifique russe a dû faire demi-tour, lui aussi a été bloqué en Antarctique et ce depuis mardi.

Déçus par le premier sauveteur, les personnes se trouvant à bord du navire dirigent leur espoir vers un brise-glace australien, attendu dimanche.

Le journaliste scientifique Andrew Luck-Baker se trouvant à bord du navire russe a déclaré à la BBC qu’il avait vu le brise-glace chinois et que tout le monde espérait que ce Snow Dragon soit la sortie de secours. Seulement, le brise-glace n’avait pas pu atteindre le navire piégé à cause de l’épaisseur de la glace.

un bateau russe bloqué depuis mardi dans l'Antarctique
un bateau russe bloqué depuis mardi dans l’Antarctique

Auteur de l’article : Donia

Laisser un commentaire