Maintien de la date du 16 octobre pour les élections de l’Assemblée Constituante

Après des concertations le matin du jeudi, 26 mai 2011, entre la Haute instance indépendante pour les élections et les différents partis politiques, M. Kamel Jendoubi a tenu une conférence cet après-midi au cours de laquelle il a annoncé que le 16 octobre 2011 sera la date des élections de l’Assemblée Nationale Constituante.

Le Président de l’instance indépendante pour les élections a précisé que l’éventualité de l’organisation de ces élections le 24 juillet prochain n’est pas envisagée dans le calendrier établi présenté aux partis politiques.

M. Jendoubi a expliqué lors de sa conférence qu’il est impossible d’organiser des élections libres et transparentes pour une vraie démocratie en ci peu de temps et que la date du 24 juillet ne peut être un bon choix pour la Tunisie.

    Kamel Jendoubi : Président de la Haute instance indépendante pour les élections
Kamel Jendoubi : Président de la Haute instance indépendante pour les élections

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

2 commentaires sur “Maintien de la date du 16 octobre pour les élections de l’Assemblée Constituante

    Lamia

    (26 mai 2011 - 23:49)

    Pour qui se prend Jendoubi!
    Le peuple veut les élections le 24 juillet
    les sondages de tous bords le prouvent
    Le Président en a décidé ainsi
    Le Premier Ministre en a décidé ainsi aussi
    Mr Jendoubi, se prend-il pour supérieur au peuple, aux dirigents, à la majorité pour en décider autrement???
    Qu’il checherait à provoquer un autre Kasbah, il ne s’y prendrait pas autrement!
    Veut-il mettre le pays à feu et à sang?
    Pour qui roule-t-il?
    Oublie-t-il qu’il est AU SERVICE des instances qui l’ont placé là et du peuple tout entier?
    DEGAGE! GEGAGE! DEGAGE!
    DEMISSION! DEMISSION! DEMISSION!

    Lamia

    (27 mai 2011 - 11:32)

    « Les membres favorables au report des élections considèrent que la haute instance indépendante pour les élections est une instance élue qui exerce ses activités indépendamment du gouvernement et des partis ».
    Instance élue ? Elue par qui ? Pas par le PEUPLE !

    « Elle dispose de la pleine et entière légitimité »
    Quelle Légitimité ? Celle qu’elle se donne toute seule ?

    « Le gouvernement de transition, ont ils indiqué, est à appelé à respecter l’autonomie de l’instance et ses attributions et à ne pas s’immiscer dans ses décisions. »
    NON !
    Le gouvernement n’a pas à s’immiscer dans ses actions pour mener à bien les élections ! mais l’instance doit exécuter l’action pour laquelle elle est désignée « préparer les élections du 24 juillet » !

    « La décision du report de la date des élections, ont-ils ajouté, reflète une position courageuse, à la lumière de la conjoncture délicate que connaît le pays. »
    LA DECISION ! Cette Commission n’est pas chargée de prendre des décisions !
    COURAGEUSE ! Lâches ! Traîtres ! Incapables !
    CONJONCTURE DELICATE oh combien maintenue par « le gouvernement de l’ombre » qui ne veut pas voir ses acquis mis en danger par des élus malencontreux ?

    « Parvenir à un consensus national en dépit de la polémique »
    Il n’y a pas de polémique, sauf celle soulevée par cette commission, la majorité veut des élections le 24 juillet !!! et correctes !!!

    « Il ne faut pas critiquer le président de la haute instance indépendante pour les élections Kamel Jendoubi, dès lors que la décision du report a été prise par tous les membres de l’instance. »
    PONCE PILATE !

    « Ils ont réaffirmé la nécessité de poursuivre le débat au sujet de la décision du report des élections afin de parvenir à un compromis entre la haute instance pour les élections, la haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution et le président de la République par intérim. »
    SANS OBJET !

    « Pour les membres hostiles au report de la date des élections de la Constituante, cette décision ne peut aucunement servir l’intérêt du pays, en raison de l’instabilité sociale, de la dérive sécuritaire et de la situation précaire sur les frontières. »
    ET ILS FONT DU CHANTAGE A LA PEUR !

    FAITES LA TAIRE ET QUE CETTE COMMISSION SE METTE AU TRAVAIL !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.