Le groupe islamiste Boko Haram détient le prêtre français enlevé

Le père Georges Vandenbeusch, un prêtre français qui a été enlevé de sa paroisse dans le nord du Cameroun tôt cette semaine, est tenu par Boko Haram au Nigéria, a déclaré vendredi une source au sein du groupe islamiste.

Le groupe islamiste Boko Haram au Nigeria détient le Père Georges Vandenbeusch, un prêtre catholique français qui a été enlevé de sa paroisse dans le nord du Cameroun au début de cette semaine.

Les Etats-Unis ont officiellement désigné Boko Haram et Ansaru, un autre groupe islamiste basé au Nigeria, comme des organisations terroristes étrangères mercredi, ce qui en fait un crime pour tout ressortissant américain de leur fournir un soutien matériel.

Le Père Vandenbeusch, 42 ans, a été enlevé dans sa paroisse de Nguetchewe, située à seulement 10 kilomètres de la frontière du Cameroun avec le Nigeria, mercredi par des hommes armés qui ont fait irruption dans l’église pour demander de l’argent.

Le prêtre avait juste assez de temps pour alerter l’ambassade française par téléphone avant qu’il ne soit saisi de son cabinet. Ses ravisseurs l’ont ensuite défilé pieds nus à travers le village avant de s’enfuir en moto.

“Je peux confirmer que le prêtre français est entre les mains des moudjahidines (combattants) de Jama’atu Ahlis Sunna wal-Jihad Lidda’awati [de Boko Haram nom arabe], qui a effectué l’opération qui a été coordonnée avec Ansaru,” a déclaré la source, qui a demandé l’anonymat, à l’agence de l’AFP.

Ansaru a revendiqué la responsabilité de l’enlèvement d’autres ressortissants étrangers dans le passé.

Georges Vandenbeusch, le prêtre français enlevé par Boko Haram
Georges Vandenbeusch, le prêtre français enlevé par Boko Haram

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire