La Turquie nie avoir aidé les rebelles syriens d’Al-Qaeda

La Turquie a déclaré mardi qu’il n’a jamais autorisé les rebelles syriens lié à Al-Qaïda à l’utilisation de son territoire pour lancer des attaques contre le régime de Damas, après les accusations du président Bachar al-Assad envers Ankara de fermer les yeux sur les terroristes.

“La Turquie n’a jamais permis à des groupes d’Al-Qaeda,de franchir ses frontières”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu lors d’une conférence de presse à Ankara.

“La Turquie est sur la ligne de front des pays qui luttent contre le terrorisme avec la façon la plus déterminée.”

Ses remarques interviennent après qu’Assad a déclaré la semaine dernière que Ankara a toléré la présence de rebelles d’Al-Qaeda sur le long de la frontière instable entre les deux pays. Il y a plusieurs groupes islamistes extrémistes parmi les nombreuses formations de rebelles combattant en Syrie.

Al-Qaïda en Syrie se bat pour conduire les rivaux sur les zones frontalières entre la Turquie et l’Irak dans le but de contrôler un territoire qui s’étend de l’Irak jusqu’au nord de la Syrie, disent les observateurs.

Partout dans le nord et l’est, l’Etat islamique d’Irak et du Levant (ISIL) a mis en place des points de contrôle sur les routes aux passages frontaliers, et a ouvert des fronts pour écraser d’autres groupes rebelles qui se battent pour renverser le président syrien en difficulté.

La Turquie a coupé les liens avec le régime de Damas depuis la répression meurtrière d’Assad sur la dissidence populaire et a jusqu’ici accueilli plus de 500.000 réfugiés syriens.

Le mois dernier, le président Abdullah Gul a fait une déclaration sur la menace de groupes radicaux qui glissent vers la Turquie et que c’était “un gros souci”.

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu parle lors d'une conférence de presse à Ankara le 7 Octobre 2013
Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu lors d’une conférence de presse à Ankara le 7 Octobre 2013

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire