Madagascar – Une foule Lynche deux français sur l’île touristique

Une foule à Madagascar jeudi a tué deux Européens soupçonné d’avoir mutiler et assassiner un jeune garçon dans la principale zone touristique du pays, ont dit les forces de sécurité.

Les résidents sur l’île de Nosy Be sont allés pour manifester après avoir trouver le corps d’un petit garçon qui a disparue depuis huit ans et a été retrouvée morte avec ses organes génitaux et la langue coupée, selon l’assistant commandant de la gendarmerie Guy Bobin Randriamaro.

«Les émeutiers ont lancé une chasse à l’homme et tué les Européens, » Randriamaro déclaré à l’AFP depuis Antananarivo capital.

Le commissaire de police Honoya Tilahizandry a déclaré que le  garçon « a été tué et brûlé sur la plage d’Ambatoloaka », une plage de palmiers populaire à Madagascar.

Les deux hommes ont été identifiés seulement par leurs noms qui sont : Sebastien et Roberto.

Leurs nationalités n’étaient pas immédiatement dévoilées. Les fonctionnaires ont indiqué que les deux hommes étaient français, mais des témoins locaux ont déclaré que l’un deux était italien.

Le lynchage a eu lieu après plusieurs jours de tension. Les résidents ont défilé sur la police paramilitaire mercredi convaincu que l’assassin de l’enfant se trouvait là.

Les forces de sécurité affirment qu’ils ont tiré en l’air pour disperser la foule, mais qu’au moins une personne est morte et deux autres ont été blessés lors des émeutes.

La foule a également incendié huit maisons.

« Ils soupçonnaient les deux étrangers d’être derrière l’assassinat et le trafic des organes humains », a déclaré Randriamaro de la gendarmerie.

Le consulat français décourage ses ressortissants de se rendre sur île de Nosy Be « jusqu’à ce que l’ordre soit rétabli, surtout sur les plages. »

 

Une plage près du village de Ambinanibe au sud d'Antananarivo.
Une plage près du village de Ambinanibe au sud d’Antananarivo.

Auteur de l’article : Samy

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.