L’Afrique victime du terrorisme

L’attaque terroriste dans un centre commercial dans la capitale kényane qui a laissé plusieurs dizaines de morts démontre l’emprise du terrorisme sur l’Afrique et la nécessité d’une action internationale pour le vaincre, a déclaré le président français François Hollande  à la Assemblée générale des Nations Unies .

«L’Afrique est en proie au terrorisme et à l’attaque barbare à Nairobi confirme”, a déclaré François Hollande, en se référant à l’impasse entre les troupes kenyanes et les extrémistes de la milice somaliennes qui a débuté samedi.

« L’intervention dirigée par les Français à Mali plus tôt cette année a montré que les victoires sont possibles contre le terrorisme”, a déclaré François Hollande.

Les envahisseurs fondamentalistes ont fui le nord du territoire à distance dans les semaines suivant de l’intervention française, mais les extrémistes portent encore des attentats suicides occasionnels.

Hollande l’année dernière a utilisé son apparition à l’Assemblée générale pour appeler à des efforts concertés pour sauver le Mali.

«Maintenant, je voudrais tirer la sonnette d’alarme pour la République centrafricaine. C’est un petit pays, mais une ravagé par des coups d’Etat et des conflits. Le  Chaos a pris racine, et les populations civiles sont victimes “, a déclaré François Hollande.

“Nous ne pouvons pas les laisser seuls, face à cette menace terroriste”, a déclaré François Hollande en faisant appel à des pays européens et d’autres à se joindre à son initiative pour renforcer les défenses de l’Afrique.

Le président François Hollande de France a fait appel à l'Assemblée générale de l'ONU de lancer une mission de financer et de former les armées africaines à se défendre contre le terrorisme.
Le président François Hollande de France a fait appel à l’Assemblée générale de l’ONU de lancer une mission de financer et de former les armées africaines à se défendre contre le terrorisme.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire