La Colombie a accepté de payer 15 millions de dollars pour régler une plainte

La Colombie a accepté de payer 15 millions de dollars pour régler une plainte déposée par l’Equateur pour les dommages humains et économiques causés par pulvérisation d’un herbicide anti-coca qui soufflait sur la frontière commune des pays.

Le règlement du litige intenté en 2008 par l’Equateur devant la Cour internationale de Justice à La Haye a été annoncé par les deux gouvernements vendredi. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères de la Colombie a déclaré que le “accord amiable” comprenait l’argent pour encourager le développement économique dans la zone frontalière de l’Equateur.

“La solution pacifique démontre les excellentes relations partagées par les deux pays, le fruit de l’effort continu et … des 160 projets qui alimentent le programme binational», dit la déclaration colombienne.

“La plainte de La Haye a été créé dans la mesure où le respect que deux pays devraient avoir un pour l’autre», Jimenez a déclaré dans une interview. “La pulvérisation a laissé de nombreux agriculteurs avec des problèmes de peau, en plus de détruire des centaines d’hectares de cultures.”

Alberto Molina, un ancien officier de l’armée équatorienne qui travaille maintenant comme consultant en sécurité à Quito, a déclaré que les deux gouvernements doivent continuer à évaluer l’effet sur son pays de la guerre de la drogue en Colombie et cinq décennies de guerre civile, y compris les milliers de réfugiés colombiens vivant maintenant dans Equateur.

83fa1246e68e7fc44e3e86ad4a3989ddca3e3e81

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire