Le tribunal égyptien interrogera des hauts fonctionnaires de Moubarak

Un tribunal égyptien a annoncé samedi qu’il sera question de hauts responsables du régime de Hosni Moubarak, sur le rôle du dictateur renversé dans la mort de manifestants pendant le soulèvement 2011, contre son régime.

Le tribunal, lors d’une audience en présence de Moubarak qui a été diffusée sur la télévision d’Etat, a déclaré que l’interrogatoire serait effectuée au cours d’une session de trois jours à partir du 19 Octobre.

Il dit que la session sera fermée au public car il concerne la «sécurité nationale».

Le tribunal a également chargé trois commissions distinctes pour effectuer la recherche sur les allégations contre M. Moubarak, son ancien ministre de l’Intérieur Habib al-Adly, ses deux fils Alaa et Gamal et six chefs de la sécurité.

L’ ancien président de 85ans fait face à une série de chefs d’accusation, y compris la complicité dans la mort de quelque 850 personnes tuées dans le soulèvement de printemps d’inspiration arabe contre lui, et la corruption.

Le samedi, Moubarak a été introduit dans la cour sur un fauteuil roulant dans un hôpital militaire où il est détenu depuis sa libération de la prison de Tora, au Caire le mois dernier.

Une femme égyptienne avec le portrait du président déchu Hosni Moubarak le 14 Septembre 2013, à Caire.
Une femme égyptienne avec le portrait du président déchu Hosni Moubarak le 14 Septembre 2013, à Caire.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire