Paris – Kerry courtise le public français encore sceptique à soutenir l’offensive sur Syrie

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a fait un vibrant plaidoyer, en français, en faveur d’une intervention militaire en Syrie pendant son week-end à Paris visant le public français, encore sceptiques à soutenir la position du président François Hollande.

Le secrétaire d’Etat américaine John Kerry a lancé une offensive de charme pendant son week-end à Paris visant à convaincre le public français sceptiques à soutenir l’engagement du président François Hollande se joindre à une intervention militaire en Syrie.

“Ce n’est pas le moment d’être spectateurs silencieux à l’abattage”, a déclaré Kerry lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue français, Laurent Fabius, à Paris, le samedi soir.

Dans une tentative claire d’influencer le peuple français, Kerry a retracé l’histoire des relations américano-français, dans sa déclaration de huit minutes livré en français couramment. “Quand il a visité le général de Gaulle à Paris il ya plus de 50 ans, le président Kennedy a dit, et je cite:

«La relation entre la France et les Etats-Unis est d’une importance cruciale pour la préservation de la liberté dans le monde entier,» dit-il.

Fabius quant à lui a repris en parlant en anglais, en disant aux journalistes qu’il y avait “un soutien large et croissant” de prendre des mesures contre la Syrie.

«En ce moment, sept des huit pays  du G8  font part de notre opinion sur une réaction forte et 12 pays du G20 partagent également cette opinion,” at-il dit.

La France a été plus fervent partisan européen de Washington pour des frappes punitives en Syrie à la suite d’un vote parlementaire britannique de ne pas adhérer à une intervention militaire.

Le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, et son homologue français, Laurent Fabius.
Le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, et son homologue français, Laurent Fabius.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire