Egypte – L’ex-président Morsi accusé d’incitation aux meutres

Le procureur de la République de l’Egypte dit qu’il a appelé le président déchu Mohammed Morsi pour le procès sur des accusations d’incitation à l’assassiner des manifestants.

 

Les accusations traite de la violence devant le palais présidentiel au Caire Décembre dernier quand au moins sept personnes ont été tuées dans les affrontements.

Quatorze autres membres des Frères musulmans sont accusés pour les mêmes charges.

M. Morsi a été détenu dans un lieu secret depuis qu’il a été évincé en Juillet.

Depuis lors, le gouvernement intérimaire soutenu par l’armée a réprimé les partisans de la fraternité, qui demandent la réintégration de M. Morsi.

Le mois dernier, des centaines de manifestants sont morts quand les forces de sécurité ont pris d’assaut les camps pro-Morsi dans la capitale.

Le procureur de la République a renvoyé l’ancien président en jugement dimanche soir, ont signalé les médias d’Etat de l’Egypte .

Ils ont dit qu’il irait à son procès pour «incitation à assassiner et à la violence” en Décembre 2012.

La date du procès n’a pas encore été annoncé.

L’affaire revient aux affrontements qui ont eu lieu devant le palais présidentiel au début de Décembre 2012.

Des dizaines de milliers de manifestants s’étaient rassemblés à l’extérieur du bâtiment, dans la nuit du 4 Décembre pour protester contre ce qu’ils ont décrit comme illégal de M. Morsi décrets en lui donnant des pouvoirs très étendus et aussi sa volonté de modifier la constitution du pays.

Le dimanche, les médias d’Etat ont déclaré qu’une enquête a révélé que M. Morsi avait demandé à la Garde républicaine et le ministre en charge de la police pour disperser les manifestants, mais ils avaient refusé d’obéir à l’ordre.

La date du procès de M. Morsi n'a pas été annoncé
La date du procès de M. Morsi n’a pas été annoncé

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire