Hollande et Merkel ne parviennent pas à s’entendre

Comme un couple de célébrités qui nie les rumeurs de divorce imminent, la France et l’Allemagne insistent sur ​​le fait que tout va bien entre eux. 

Mais, lors d’une réunion le président français François Hollande mercredi, la chancelière allemande Angela Merkel a refusé de bouger sur son opposition aux euro-obligations avant un sommet de l’Union européenne cruciale, jeudi et vendredi.

“Les choses vont bien entre la France et l’Allemagne,” a déclaré le ministre des Affaires européennes Bernard Cazeneuve  jeudi tout en admettant qu’il y a des “sujets de discussion”.

 Après la réunion de mercredi à Paris , François Hollande a déclaré que les deux dirigeants veulent “approfondir l’union économique et monétaire» et avance vers l’union politique dans l’avenir, son idée d’un compromis sur le cheval de bataille particulier l’Allemagne – un mouvement rapide vers le fédéralisme.

Et Merkel la semaine dernière a accepté la proposition de Hollande pour un coup de pouce à la croissance à hauteur de € 130 milliards , édulcorer son précédent austérité seule position où l’Italie et l’Espagne sauvegardés à l’appel de la France pour le déménagement. Mais la chancelière allemande reste résolument opposé au partage de la dette de la zone euro par des euro-obligations de délivrance ou de tout autre variation sur ce thème.

François Hollande avec Angela Merkel, à l'Elysée mercredi
François Hollande avec Angela Merkel, à l’Elysée mercredi

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire