Terrorisme: La France menacée de représailles pour son opération militaire au Mali

Deux groupes djihadistes basés en Afrique ont affirmé qu’ils ont uni leurs forces pour se venger de la France contre son offensive militaire au Mali. Un groupe du nom d’ “Al-Mulathameen” Brigade de Mokhtar Belmokhtar a annoncé jeudi qu’ils avaient fusionné avec le Mouvement du Mali pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) a déclaré dans un communiqué publié par l’agence de presse mauritanienne ANI que sa fusion avec Mujao vise à unir les musulmans dans la région.

Les deux groupes étaient parmi les milices islamistes armés qui occupaient le nord du Mali l’année dernière et la plupart de ses membres ont été chassés de la région par  l’offensive d’une base militaire française.

La France et ses alliés menacées 

Dans un communiqué rapporté par l’agence, ils ont affirmé que le mouvement djihadiste dans la région était désormais «plus fort que jamais» et ont menacé la France et ses alliés de représailles pour l’opération militaire .

 

A Mujao pick-up détruits par l'armée française au Mali Adama Diarra / Reuters
A Mujao pick-up détruits par l’armée française au Mali
Adama Diarra / Reuters

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire