Kazakh Abliazov restera en prison française « pour sa propre sécurité ».

Un tribunal français a statué que l’oligarque kazakh Mukhtar Ablyazov doit rester en détention jusqu’à son audience d’extradition en Septembre au motif qu’il pourrait être en danger en dehors de la prison.

Abliazov qui a été arrêté à son domicile près de Cannes à la fin de Juillet.

Le tribunal de la ville française du sud d’Aix-en-Provence  a jugé que Abliazov, un homme d’affaires exilé et critique du régime du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev, à rester en prison pour sa propre sécurité.

Ablyazov est recherché par les gouvernements du Kazakhstan, la Russie et l’Ukraine, qui l’accusent d’avoir détourné plus de 4,5 milliards d’euros de la banque.

Il a été arrêté le 31 Juillet sur un mandat délivré par l’Ukraine, qui a jusqu’à 40 jours pour présenter une demande officielle d’extradition.

France et le Kazakhstan n’ont pas de traité d’extradition.

Ablyazov est en détention depuis son arrestation.

Lors d’une audience, hier, le tribunal a déclaré qu’il n’était pas certain qu’il serait en sécurité en liberté sous caution.

Abliazov, qui est tombé en disgrâce avec Nazarabyev en 2002 après avoir fondé un parti d’opposition, nie avoir fraudé la banque et affirme que les accusations sont politiquement motivées.

Il restera en détention jusqu’au une audience d’extradition qui est susceptible d’être prévu en Septembre.

Abliazov, nie avoir fraudé la banque et affirme que les accusations sont politiquement motivées.
Abliazov, nie avoir fraudé la banque et affirme que les accusations sont politiquement motivées.

Auteur de l’article : Samy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.