Egypte: Une trentaine de détenus islamistes morts dans une tentative d’évasion

Les tragédies en Egypte se multiplient et les victimes se comptent par centaine. En effet, un autre drame est survenu dimanche suite à une tentative d’évasion de trente-six détenus islamistes morts asphyxiés par du gaz lacrymogène, selon la police égyptienne, les partisans de Mohamed Morsi ont annulé des manifestations au Caire par “sécurité” après près de 800 morts en cinq jours.

Cette décision est intervenu après le discours du nouvel homme fort du pays, le chef de la toute-puissante armée, le général Abdel Fattah al-Sissi, qui a assuré que son pays ne “plierait” pas face à la violence et le terrorisme des islamistes, leur promettant une riposte “des plus farouches”, devant des centaines d’officiers de l’armée et de la police dimanche après midi.

Interdiction des “comités populaires”

Toutefois, dans ce qui apparaît être un geste d’apaisement, le gouvernement a interdit les “comités populaires”, ces milices de jeunes armés qu’on a connu pendant la révolution qui a destitué Moubarak et qui cette fois ont pris pour cible au Caire tous ceux dont ils pensent qu’ils sont des islamistes ou hommes portant la barbe ou femmes intégralement voilées ainsi que les journalistes étrangers qu’ils accusent de défendre le camp Morsi à l’instar de ceux de la chaîne Al-Jazeera. Après les avoir laissés agir pendant des jours, le gouvernement les a accusés dimanche de mener des actions “illégales”.

Trente-six détenus islamistes morts dimanche dans une tentative d'évasion, a annoncé l'agence de presse d'Etat Mena (c) Afp
Trente-six détenus islamistes morts dimanche dans une tentative d’évasion, a annoncé l’agence de presse d’Etat Mena (c) Afp

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire