Jean-Marc Ayrault sur un chantier de nuit pour parler retraites et pénibiltés

Le mardi 13 août tôt au matin, Jean-Marc Ayrault s’est rendu sur un chantier du futur tramway T6 Châtillon-Viroflay, à Vélizy-Villacoublay dans les Yvelines, une visite sur le thème de la prévention et de la prise en compte de la pénibilité au travail.

François Hollande a pris des vacances, c’est Jean-Marc Ayrault qui prend les commandes par intérim. En effet, son déplacement aux Yvelines  intervient alors que le gouvernement doit rendre ses derniers arbitrages sur le projet de réforme des retraites qui doit être présenté en Conseil des ministres le 18 septembre.

Le Premier ministre, accompagné des ministres Marisol Touraine (Affaires sociales) et Michel Sapin (Travail), devait rencontrer les ouvriers travaillant de nuit au percement d’un tunnel pour le futur tramway T6 Châtillon-Viroflay, visiter le chantier et s’entretenir également avec l’équipe arrivant pour la relève à 6h.

La pénibilité au travail au cœur des négociations 

Ce déplacement ne pouvait en aucun cas ne pas évoquer la pénibilité au travail qui “est au cœur de la concertation sur la réforme des retraites que prépare le gouvernement”, a-t-on souligné à Matignon, tout en insistant aussi sur l’angle de “l’amélioration des conditions de travail et de la santé des salariés”.

 

Jean-Marc Ayrault sur un chantier de nuit pour parler retraites et pénibilité de travail.
Jean-Marc Ayrault sur un chantier de nuit pour parler retraites et pénibilité de travail.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire