France: Les otages enlevés au Niger seraient en vie, affirme François Hollande

Les quatre ressortissants français enlevés en septembre 2010 sur le site d’Areva à Arlit, au Niger, seraient en vie, c’est ce qu’ assuré Le président français François Hollande qui affirme même détenir des preuves tangibles sur ce qu’il dit.

Rappelons que les quatre otages étaient enlevés et retenus au Niger depuis le 16 septembre 2010, les quatre français seraient donc vivants, à se référer aux propos de François Hollande, jeudi 25 juillet, lors d’une conférence de presse à Ljubljana à l’issue d’un sommet européen consacré aux Balkans, des preuves concordantes affirment que les otages étaient en vie.

Le président du Niger s’est lui même exprimé à ce sujet auparavant affirmant qu’il avait des éléments ” prouvant que ces otages étaient en vie. “Nous avons eu confirmation de ces éléments”, a déclaré le président de la République française.

Rappelons que les faits se sont déroulés à Arlit (nord du Niger), le 16 septembre 2010, lorsque, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret qui travaillaient pour le groupe nucléaire public Areva et son sous-traitant Satom sont enlevés sur un site d’extraction d’uranium. L’enlèvement a été par la suite revendiqué par l’AQMI.

Il est à rappeler aussi de la libération de l’épouse de DanielFrançoise Larribe ainsi que deux autres otages en février 2011.

 

1521362_3_51b9_capture-d-ecran-representant-les-sept-otages

 

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire