Abou Qatada inculpé pour terrorisme suite à son expulsion de Londres et son extradition vers la Jordanie

Abou Qatada à bord de l'avion qui va l'extrader vers la Jordanie
Abou Qatada à bord de l’avion qui l’a extradé vers la Jordanie

 

Expulsé de Londres et tout juste arrivé à Amman capitale de la Jordanie, Abou Qatada, ou celui qu’on appelle l’ambassadeur de Ben Laden en Europe a été jugé et inculpé pour terrorisme, il a néanmoins plaidé non-coupable.

Accusé de virulents prêches anti-occidentaux, anti-américains et antijuifs, Abou Qatada était considéré comme une “menace pour la sécurité nationale” en Grande-Bretagne.

Installé à Londres depuis 1993, il a réussi à repousser son expulsion pendant des années. Extradé de Londres vers la Jordanie, le prédicateur a finalement été inculpé pour “complot en vue de commettre des actes terroristes” ce dimanche. Qatada, habitué des tribunaux, n’a pas tardé à répondre en plaidant non coupable.

De son vrai nom Omar Mahmoud Mohammed Othman, l’homme est né en Palestine, alors sous autorité jordanienne. Abou Qatada avait demandé l’asile au Royaume-Uni en 1993. Accusé de “préparation d’attentats”, Abou Qatada avait  été condamné à mort par contumace par la justice jordanienne, en 1999. Une peine rapidement commuée en prison à vie assortie de travaux forcés. Jugé pour une autre affaire similaire en 2000, il a aussi été condamné à 15 ans de prison.

Aujourd’hui, la Jordanie veut le rejuger. Depuis 2002, il n’a fait qu’entrer et sortir de prison en Grande-Bretagne, en vertu de la législation antiterroriste.

A son atterrissage à Amman dimanche matin, le prédicateur a été escorté par des agents britanniques et jordaniens et remis aux enquêteurs de la cour de sécurité d’Etat. Son épouse et ses cinq enfants, eux, devraient rester au Royaume-Uni.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire