Egypte : La démission de parlementaires fait accentuer la tension à la veille d’une grande manifestation.

La tension est à son comble en Égypte à la veille du premier anniversaire de l’investiture de Mohamed Morsi,. Plusieurs députés sortants, favorables à la laïcité, ont démissionné ce samedi du Conseil consultatif égyptien (la Choura) pour afficher leur soutien aux opposants du président islamiste Mohamed Morsi alors qu’une manifestation monstre est prévue dimanche pour réclamer son départ. Au moins huit parlementaires ont officiellement démissionné et plusieurs autres ont présenté leur démission qui n’a pas encore été acceptée, a indiqué dans un communiqué Ahmed Fahmy, le porte-parole du Conseil de la Choura, la chambre haute du Parlement dominée par les islamistes. La Choura joue d’habitude un rôle secondaire, mais depuis la dissolution de la chambre basse du Parlement en juin 2012, elle détient l’ensemble du pouvoir législatif en Égypte jusqu’à la tenue de nouvelles élections.

L’Egypte reste profondément divisée et ses démissions ne font que confirmer le fossé entre les partisans du président et ses détracteurs qui l’accusent de concentrer le pouvoir aux mains des islamistes.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire