Une explosion d’un poste de police de Benghazi

Un commissariat de police a été détruit par un attentat à l’explosif dans la deuxième ville de la Libye, Benghazi. L’explosion n’a pas fait de victime. Cet attentat est attribué par des observateurs régionaux aux islamistes radicaux. La situation reste tendue dans la capitale Tripoli.

L’explosion n’a cependant fait aucune victime puisque le poste de police en question a été déserté depuis plusieurs jours à cause des différentes attaques qui l’ont ciblé.

Cet attentat est attribué par des observateurs régionaux aux islamistes radicaux.

La situation reste tendue dans la capitale Tripoli. Des miliciens y cernent depuis plusieurs jours les ministères des Affaires étrangères et de la Justice pour réclamer l’exclusion des ex-kadhafistes des structures publiques.

Auteur de l’article : Anas.T

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.