Un double attentat à Damas fait un dizaine de morts

Deux attentats à la bombe sont survenus ce mardi lorsque deux kamikazes ont fait exploser leurs bombes près d’un commissariat de police du centre de Damas, mardi, tuant au moins 14 personnes.

Selon les médias officiels, les bombes ont explosé près d’un commissariat situé sur la place Marjeh, aux portes de la Vieille ville au plein coeur de la capitale syrienne Damas. Les bombes étaient dissimulées dans des sacs abandonnés devant des magasins, c’est ce qu’avait avancé la télévision syrienne dans un premier temps.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), proche de l’opposition, l’une des bombes a été actionnée à l’intérieur du poste de police. Basé en Grande-Bretagne, l’OSDH, qui dispose d’un réseau d’informateurs en Syrie, fait état de 15 morts et dit que la plupart des victimes sont des policiers.

La place Marjeh, a déjà été frappée par plusieurs attentats depuis le début, en mars 2011, du soulèvement contre Bachar al Assad.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire