Les islamistes d’Al-Qaïda demeurent une menace au Mali

Alors que les autorités maliennes se préparent pour les élections prévues fin juillet dans ce pays, le secrétaire général  de L’ONU, Ban ki-moon  a exprimé son inquiétude à propos de ces élections et pour cela qu’il approuve le déploiement d’une force de maintien de paix  à partir du 1er juillet bien qu’elle ne soit pas bien équipée et entraînée.

Néanmoins M.Ban estime que les opérations menées par les troupes françaises et maliennes dans le nord du Mali ont “affaibli” les groupes islamistes armés qui y ont imposé la charia (loi islamique) pendant dix mois.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire