L’armée syrienne prépare l’offensive pour reprendre Alep

Une offensive devra être lancée sur Alep (nord) dans quelques heures ou quelques jours par l’armée syrienne après avoir reconquis Qousseir avec l’appui du Hezbollah chiite libanais, dont l’implication en Syrie a provoqué des manifestations et des heurts à Beyrouth faisant un mort.
Quatre jours après la conquête de Qousseir, l’armée syrienne serait en train de se préparer à lancer le grand assaut pour tenter de reprendre le contrôle d’Alep, la deuxième ville du pays.

Selon des experts, le régime, fort de son succès à Qousseir, se prépare à attaquer d’autres régions qui échappent à son contrôle.
Selon le quotidien Al-Watan, proche du pouvoir, l’armée a “commencé à se déployer à grande échelle dans la province d’Alep, en préparation à une bataille qui sera livrée à l’intérieur de la ville et dans sa périphérie”.
Les rebelles avaient lancé la bataille d’Alep il y a près d’un an et depuis, des combats et des bombardements quotidiens secouent la ville, ex-capitale économique de Syrie.
L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui s’appuie sur un réseau de militants et de sources médicales, avait rapporté vendredi que l’armée massait des “milliers” de soldats” dans la région d’Alep, et que le Hezbollah avait envoyé “des dizaines de ses cadres pour former des centaines de Syriens chiites au combat”.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire