L’Angleterre a décidé d’envoyer des avions militaires en Libye

L’Angleterre a décidé finalement d’envoyer des hélicoptères militaires en Libye pour évacuer ses ressortissants, ceci avec ou sans l’accord des autorités libyennes. En effet, selon France24, l’Angleterre Hélicoptère Angleterreest prête à évacuer ses ressortissants avec la force s’il le faut, des anglais qui sont restés coincés dans plusieurs villes de la Libye.

Les lois internationales interdisent l’accès des avions à un territoire étranger sans une autorisation, Mouamar Kadhafi pourrait alors attaquer ces avions ce qui risquerait de déclencher un bras de fer entre la Libye et l’Angleterre.

Les autorités tunisiennes ont pu évacuer une partie des tunisiens en Libye et ont mis en place des centres de soins au bord des frontières libyennes avec une concentration des camps de soins primaires au point de passage commun avec la Libye, Ras Jedir.

De son coté, le président des États Unis, Barack Obama, a déclaré que les responsables du génocide en Libye doivent assumer et ils seront traduits devant les tribunaux pour assumer chacun sa responsabilité. Les États Unis se snt mis au diapason de la communauté internationale, particulièrement de l’Europe en condamnant la répression et le bain de sang orchestré par Kadhafi. Barack Obama a par ailleurs appelé le monde à s’unir contre cette violence scandaleuse et a donné le coup d’envoi d’un effort diplomatique américain accru.

Le chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, participerait lundi prochain, 28 février, à une réunion au niveau ministériel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui se tiendra à Genève, l’occasion pour elle de multiplier les contacts avec ses homologues étrangers sur la Libye.

Barack Obama : Président des États Unis
Barack Obama : Président des États Unis

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire