Bac 2013 : la chasse aux tricheurs est lancée

France – Bac : la chasse aux tricheurs est lancée

Encore quelques semaines de la première épreuve (la philosophie le 17 juin), le ministère de l’Education nationale renforcera plus les sanctions contre les fraudeurs. Quelles sont les principales mesures prévues par le projet de décret afin d’éradiquer la triche au baccalauréat ?

En 2012, 2/3 des fraudes suspectées ont fait l’objet d’une sanction. Les tricheurs risquent de lourdes sanctions. La plus élevée, l’interdiction de repasser le baccalauréat pendant un à cinq ans, a été infligée à 140 élèves en 2012.

Cette année, pour repérer les fraudeurs, des détecteurs de smartphones ont été expérimentés dans certains centres d’examen. Voulant prolonger l’expérience, le ministère décide que tous les recteurs seront équipés de ces appareils qui sonnent quand un téléphone portable est allumé.

France - Bac : la chasse aux tricheurs est lancée
France – Bac : la chasse aux tricheurs est lancée

Néanmoins pour le SNPDEN, premier syndicat de chefs d’établissement, ces mesures vont certes dans le bon sens mais elles sont insuffisantes. Philippe Tournier, secrétaire général, explique “Afin d’éradiquer la triche, c’est le baccalauréat tout entier qu’il faut revoir”. Soulignant “Les épreuves françaises sont très favorables à la fraude”. Tout en précisant Beaucoup d’entre elles sont longues, certaines atteignent jusqu’à 5 heures. Il n’est pas possible d’empêcher un élève d’aller aux toilettes. A ce moment, il peut assez commodément frauder.”

 

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire