France : Constat d’une récession !

En effet, selon les chiffres de l’Insee publiés mercredi 15 mai, le PIB a reculé de 0,2% au premier trimestre, après avoir déjà baissé selon la même proportion au quatrième trimestre 2012.

Or, techniquement, deux trimestres consécutifs de baisse de croissance signifient l’entrée en récession. Il s’agit donc de la troisième fois en quatre ans que la France entre en récession, après les épisodes de 2009 et 2012. Avant 2007, la France n’avait connu pareille situation que deux fois depuis 1949.

Cette faible performance de l’économie française s’explique par la piètre santé de la demande intérieur, de l’investissement et des exportations.

0,1% de diminution des dépenses de consommation des ménages sur le dernier trimestre.

Replie de 0,9% pour l”investissement pour le cinquième trimestre consécutif et le recul de l’investissement des entreprises non financières atteignant 0,8%.

Une baisse de 0,2 point de croissance pour le déficit du commerce extérieur.

Le gouvernement maintient sa prévision de croissance à 0,1% sur l'année 2013 malgré un premier trimestre négatif (-0,2%) qui marque l'entrée de la France en récession, convaincu qu'une reprise se fera sentir au deuxième semestre, a assuré Bercy mercredi
Le gouvernement maintient sa prévision de croissance à 0,1% sur l’année 2013 malgré un premier trimestre négatif (-0,2%) qui marque l’entrée de la France en récession, convaincu qu’une reprise se fera sentir au deuxième semestre, a assuré Bercy mercredi

l’économiste Michel Didier, président de l’institut Rexecode, décrypte “La France est entrée dans un cycle récessif. L’ensemble de la Zone euro est certes en légère récession mais depuis l’automne dernier, la France a un peu décroché, notamment à cause d’une fiscalité très lourde depuis la dernière loi de Finance”.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire