Cette belle idée du courage - de Ségolène Royal, sort en librairie le 15 mai

Le retour littéraire de Ségolène Royal

Dans son livre “Cette belle idée du courage”, dont la sortie en librairie est prévue le 15 mai, Ségolène Royal répond Avoir traversé des épreuves et “s’être relevés” au : “Point commun entre Nelson Mandela, Stéphane Hessel, Sœur Emmanuelle ou encore François Mitterrand ?.

L’ouvrage procuré par Europe1 en avant-première, dresse le portrait de 15 personnalités, chez qui l’ex-candidate socialiste à l’Élysée dit puiser l’inspiration. Mais Ségolène Royal a aussi rédigé un livre politique. C’est d’ailleurs à l’heure où l’on parle de remaniement que la présidente de la Région Poitou-Charentes, en bonne maîtrise politique, revient sur le devant de la scène.

Ségolène Royal dresse donc une galerie de portraits, de personnalités dont elle bien entend s’inspirer. Elle écrit par exemple dans la p.129 :  “Lucide, elle [Sœur Emmanuelle NDLR] tâche de se garder de toute angélisme. Mais rien n’entame sa conviction que chacun porte en soi le meilleur et le pire, la brutalité et la tendresse, l’égoïsme et la générosité. Elle connaît la part d’ombre. Elle choisit de miser sur la lumière. […] Dans l’action politique aussi, il faut choisir : abaisser le débat ou l’élever, flatter le pire ou encourager le meilleure”.

Cette belle idée du courage - de Ségolène Royal, sort en librairie le 15 mai
Cette belle idée du courage – de Ségolène Royal, sort en librairie le 15 mai

Une allusion politique claire : une pique qui vise le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Ségolène Royal compare ainsi (p.210) “le projet de construction de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, cher à l’ancien maire de Nantes malgré l’opposition de nombreux riverains, à son combat pour le marais Poitevin, qu’elle a sauvé, aux dépens d’un projet de construction d’autoroute. À ce sujet, elle évoque sans détour une “polémique qui n’est pas sans rappeler celle de Notre-Dame-des-Landes”.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire