Jérôme Cahuzac

Jérôme Cahuzac avoue avoir un compte bancaire au Singapour

Jérôme Cahuzac a avoué mardi détenir un compte bancaire à l’étranger depuis environ 20 ans, un fait qu’il avait toujours nié jusqu’ici. Il a reconnu une “faute inqualifiable” et demandé pardon au président français, au gouvernement et à l’Assemblée nationale pour avoir menti.

Jérôme Cahuzac
Jérôme Cahuzac

L’ancien ministre du Budget a démissionné de son poste le 19 mars, après que le parquet eut annoncé l’ouverture d’une information judiciaire sur cette affaire. Celle-ci est d’autant plus explosive que M. Cahuzac avait fait de la lutte contre l’évasion fiscale un de ses chevaux de bataille.

Jérôme Cahuzac dit avoir confirmé l’existence de ce compte lors d’une entrevue, à sa demande, avec les juges d’instruction Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke, selon son avocat Jean Veil. Ces derniers l’ont mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

Ce compte n’a pas été abondé depuis 2001 et l’essentiel de ses revenus provenait de son activité de chirurgien et accessoirement de son activité de consultant“, a confirmé son avocat. Le compte ouvert en Suisse “a été transféré à Singapour en 2009“, dit Jérôme Cahuzac sur son blog.

“Dévasté par le remords”

Les avocats de M. Cahuzac évaluent le montant du blanchiment à environ 30’000 euros.

A M. le président de la République, au premier ministre, à mes anciens collègues du gouvernement, je demande pardon du dommage que je leur ai causé“, a écrit l’ancien ministre du Budget sur son blog. “J’ai été pris dans une spirale du mensonge et m’y suis fourvoyé. Je suis dévasté par le remords.

L’affaire avait été révélée par Mediapart en décembre 2012 et Jérôme Cahuzac avait immédiatement répliqué par une plainte en diffamation contre le site d’informations sur Internet. Jérôme Cahuzac avait alors nié en conseil des ministres et devant l’Assemblée avoir jamais détenu un compte à l’étranger.

Jérôme Cahuzac
Jérôme Cahuzac

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire