Fowsiyo Yusuf Haji Adan

Somalie: une femme nommée ministre, une Première

Le Premier ministre somalien, Abdi Farah Shirdon Said, a présenté dimanche le nouveau gouvernement somalien, resserré. Il est composé de 10 membres et pour la première fois, d’une femme, Fowsiyo Yusuf Haji Adan, qui est nommée ministre des Affaires étrangères.

Fowsiyo Yusuf Haji Adan
Fowsiyo Yusuf Haji Adan

Après de longues discussions et consultations, j’ai nommé mon cabinet, qui est composé de dix membres, dont une femme ministre des Affaires étrangères pour la première fois dans l’Histoire de la Somalie,” a déclaré le Premier ministre.

La nouvelle ministre des Affaires étrangères fait partie de la diaspora somalienne. Originaire du Somaliland, région auto-proclamée indépendante dans le Nord, elle a longtemps vécu au Royaume-Uni.

“Nouvelle page” politique

Ma nomination en tant que ministre des Affaires étrangères est historique pour la Somalie en tant que pays et en particulier pour les femmes somaliennes“, a-t-elle déclaré dimanche, évoquant une “nouvelle page” politique.

La Somalie, privée de gouvernement central et plongée dans le chaos depuis la chute du président Siad Barre en 1991, s’était dotée à l’été d’un nouveau Parlement et d’un nouveau président – élu pour la première fois à Mogadiscio – dans le cadre d’un processus censé enfin installer des institutions pérennes en Somalie. Le président avait nommé son Premier ministre début octobre.

Contesté par les shebab

Le Parlement somalien doit encore approuver le cabinet présenté dimanche, ce qui n’est pas acquis. Le gouvernement ayant été resserré, plusieurs clans somaliens en ont été exclus. Or l’équilibre clanique est essentiel dans la vie politique somalienne.

Le processus politique est également, dans son ensemble, contesté par les islamistes shebab : les insurgés, qui avaient déjà juré la perte des précédentes autorités de transition, estiment qu’il a du début à la fin été piloté par l’étranger.

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire