Yasser Arafet

Affaire Arafet: Ouverture d’une information judiciaire pour assassinat

Yasser Arafet
Yasser Arafet

Trois juges français vont enquêter sur la mort en 2004 de Yasser Arafat après l’ouverture mardi à Nanterre d’une information judiciaire contre X pour assassinat, alors que la veuve de l’ex-dirigeant palestinien soupçonne un empoisonnement au polonium.

Trois juges d’instruction ont été désignés pour conduire cette enquête par le président du tribunal de grande instance de Nanterre, selon une source auprès de la présidence du tribunal, qui n’a pas souhaité préciser leurs noms dans l’immédiat.

Une information judiciaire a été ouverte pour assassinat, comme attendu après le dépôt de plainte de Mme Arafat, avait affirmé plus tôt une source proche du dossier.

La veuve et la fille de Yasser Arafat, ainsi que leurs avocats, se félicitent de cette annonce, selon un de leurs avocats français, Me Pierre-Olivier Sur.

L’Autorité palestinienne a également salué la décision. Le président Mahmoud Abbas a officiellement demandé au président François Hollande de “nous aider à enquêter sur les circonstances du martyre de l’ancien président Arafat”, a déclaré Saëb Erakat.

Israël ne se sent pas concerné par cette enquête malgré des accusations farfelues portées contre nous, a affirmé de son côté le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, disant toutefois espérer que cette enquête fera toute la lumière sur cette affaire.

L’ouverture de l’enquête en France fait suite au dépôt, le 31 juillet, d’une plainte contre X pour assassinat avec constitution de partie civile par Souha Arafat, après la découverte de polonium, une substance radioactive hautement toxique, sur des effets personnels de l’ex-dirigeant palestinien.

Il n’y a jamais eu d’informations médicales claires sur la mort d’Arafat, le 11 novembre 2004 à l’hôpital militaire de Percy (Hauts-de-Seine). Les dirigeants palestiniens et ses proches sont persuadés qu’il est mort empoisonné.

Yasser Arafet
Yasser Arafet

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire