Naoufel Ouertani

Naoufel Ouertani: Une nouvelle dictature s’installe en Tunisie

Naoufel Ouertani, animateur de l’émission “Labes” sur Ettounsiya Tv est intervenu en direct sur France24 suite au mandat de dépôt émis contre Sami Fehri déclarant que tout le monde a été surpris de cette décision surtout que le mandat a été émis sans que la défense de M. Fehri puisse présenter son dossier ou soit informée de l’audience qui a été fixée en secret vendredi dernier.

Naoufel Ouertani
Naoufel Ouertani

M. Ouertani a déclaré que la Tunisie est sur la voie d’une nouvelle dictature religieuse. En outre, il a précisé que la chaîne Ettounsiya a été invitée à se plier aux commandes d’Ennahdha mais du moment qu’elle a refusé cette offre pour rester indépendante avec une ligne journalistique neutre, la pression a commencé à se faire sentir.

Naoufel Ouertani a indiqué également que l’arrêt de l’émission des guignols, Al Logique Al Siyassi, est dû à la pression subie par la chaîne Ettounsiya qui a été sollicitée aussi pour démentir l’existence de cette pression. Chose que Sami Fehri avait refusé, ce qui a accéléré la procédure de l’émission d’un mandat de dépôt en moins de 24 heures au cours desquelles un rapport d’environ 3000 pages a été lu et traité par le juge chargé de l’affaire.

Il a précisé que le parti du Mouvement Ennahdha considère tous ceux qui ne lui sont pas fidèles en tant qu’ennemis et appartenant au courant de la contre-révolution.

Par ailleurs, M. Ouertani a précisé que le gouvernement dominé par Ennahdha appelle les journalistes à se plier à ses commandes pour qu’ils puissent travailler tranquillement même s’ils sont impliqués dans des affaires de corruption ou douteuses, à défaut, les ennuis commencent…

Auteur de l’article : La Rédaction

1 commentaire sur “Naoufel Ouertani: Une nouvelle dictature s’installe en Tunisie

    sa7litn

    (26 août 2012 - 13:17)

    Nawfel ouerteni essaie de nous faire croire que sami fehri est un prisonnier politique(mais ça ne passera pas ) alors qu’il mouillait jusqu’au cou avec l’ancien régime(corruption….).
    durant le régime de ben ali lorsque les vraies journalistes étaient harcelés par la police,jetés en prison ou poussés à l’exil, sami fehri et ses associés trabelsiya se constituaient une jolie fortune avec de l’argent publique à travers cactus prod qui pillait la télévision tunisienne.
    au soir du 13 janvier 2011 sami fehri et nawfel ouerteni présentaient une émission spéciale pour saluer le discours historique de ben ali et tresser des louanges au régime en place alors même que des tunisiens se faisaient tirer dessus par la police.

Laisser un commentaire