Julian Assange

Assange appelle Obama à cesser la chasse aux sorcières

Julian Assange a fait dimanche comme attendu une apparition spectaculaire, au balcon de l’ambassade d’Équateur à Londres. Il a demandé au président Obama la fin de la « chasse aux sorcières » contre WikiLeaks, s’affichant bien décidé à ne pas se rendre.

Julian Assange
Julian Assange

Attendu par des centaines de sympathisants, badauds et journalistes, dans une ambiance électrique, M. Assange, invisible depuis plusieurs mois et réfugié depuis le 19 juin dans cette ambassade, est apparu en milieu d’après-midi au balcon blanc en fer forgé de l’ambassade.

Le balcon est situé au rez-de-chaussée surélevé de l’immeuble, protégé donc par le statut diplomatique de l’appartement mais à quelques mètres seulement de policiers britanniques prêts à bondir sur le fondateur de WikiLeaks s’il avait mis le pied dans la rue.

M. Assange, a prononcé, sous les vivats et avant de rentrer dans l’immeuble, un discours d’une dizaine de minutes qu’il a conclu en levant les deux pouces en l’air. Il a d’abord remercié longuement les militants de WikiLeaks, sa famille et les pays d’Amérique du Sud et centrale qui le soutiennent, dont l’Équateur qui s’est « levé pour la justice« .

Ensuite, il a prononcé des propos vibrants sur la liberté de la presse à travers le monde, demandant au président Barack Obama de « faire le bon choix« , et aux Etats-Unis de « cesser leur chasse aux sorcières contre WikiLeaks« .

Il a appelé aussi à la libération du soldat américain Bradley Manning, arrêté en 2010 et soupçonné d’avoir fourni à WikiLeaks les milliers de télégrammes diplomatiques américains publiés par le réseau. S’il a fait ce dont on l’accuse, a-t-il dit, « c’est un héros« . Pour lui, « WikiLeaks est menacé, et la liberté d’expression et la bonne santé de toutes nos sociétés également« .

Julian Assange
Julian Assange

Auteur de l’article : La Rédaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.