Vladimir Poutine

Vladimir Poutine: Moscou regrette la démission de Kofi Annan

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié jeudi la démission de Kofi Annan en tant que médiateur pour la paix en Syrie de très regrettable, estimant qu’elle ne devrait pas décourager les efforts de trouver une solution diplomatique au conflit dans ce pays.

Kofi Annan est un homme de grand mérite, un diplomate brillant et un très honnête homme, c’est donc très regrettable qu’il ait démissionné, a déclaré M. Poutine, cité par les agences russes, avant une brève visite à Londres à l’occasion des jeux Olympiques.

Mais j’espère que les efforts de la communauté internationale continueront à se concentrer sur la manière de mettre fin à la violence, a-t-il ajouté.

Moscou considérait les efforts de Kofi Annan d’ouvrir un dialogue direct entre le régime de Bachar al-Assad et l’opposition syrienne comme le seul moyen de mettre fin à 17 mois de violences qui ont fait environ 20.000 morts, selon des organisations de défense des droits de l’homme.

Moscou a soutenu en mars le premier plan en six points de M. Annan pour la paix en Syrie et l’a utilisé comme argument pour s’opposer au Conseil de sécurité de l’ONU à toute sanction contre le régime de Bachar al-Assad.

Ce plan n’ayant eu aucun résultat, la Russie a aussi soutenu un accord sur les principes d’une transition en Syrie, adopté le 30 juin à Genève par le Groupe d’action sur la Syrie, constitué par M. Annan. Ce texte ne contenait aucun appel à M. Assad à renoncer au pouvoir et a été rejeté tant par Damas que par l’opposition syrienne.

M. Annan a démissionné de son poste de médiateur mandaté par l’ONU et la Ligue arabe en expliquant qu’il n’avait pas reçu tous les soutiens que la cause méritait.

Il faisait allusion à l’incapacité du Conseil de sécurité de l’ONU à faire pression sur les protagonistes du conflit syrien, et en premier lieu sur Damas, à cause de l’obstruction systématique de Moscou et de Pékin.

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine

Auteur de l’article : La Rédaction

1 commentaire sur “Vladimir Poutine: Moscou regrette la démission de Kofi Annan

    Decrauze

    (3 août 2012 - 12:43)

    Oui, il fallait un coup d’éclat pour bien faire comprendre à la communauté internationale que sa léthargie indigne. Kofi Annan, peut-être le meilleur secrétaire général qu’ait connu l’ONU, et sans conteste le plus charismatique, n’a pas pu insuffler la dynamique nécessaire pour mettre fin à ce chaos entretenu. Chine et Russie sont directement responsables, mais face à ces mastodontes politico-économiques on se plie aux tergiversations. Pas très olympique, ce monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.