Barack Obama

Obama met en garde contre l’utilisation de l’arme chimique

Le président des Etats-Unis Barack Obama a prévenu lundi le régime du président syrien Bachar al-Assad qu’il commettrait une erreur tragique et devrait rendre des comptes s’il utilisait ses armes chimiques.

Barack Obama
Barack Obama

Étant donné le stock d’armes chimiques du régime syrien, nous ferons en sorte qu’Assad et son entourage sachent que le monde les regarde, et qu’ils devront rendre des comptes devant la communauté internationale et les États-Unis si jamais ils faisaient l’erreur tragique de les utiliser, a affirmé M. Obama à Reno (Nevada, ouest).

Nous œuvrons en faveur d’une transition pour que les Syriens puissent bénéficier d’un avenir meilleur, libre du régime Assad, a encore dit le président lors d’un discours face à l’organisation d’anciens combattants VFW.

Le porte-parole du Pentagone, George Little, avait répliqué en affirmant que les Syriens ne devraient même pas penser une seule seconde à faire usage d’armes chimiques, en qualifiant une telle éventualité d’inacceptable.

Quand des armes chimiques sont évoquées dans la presse par des responsables syriens, cela suscite des inquiétudes, a affirmé M. Little. Nous nous opposerons fermement –et c’est un euphémisme– à toute réflexion qui aboutirait à justifier l’emploi de ces armes par le régime syrien, a-t-il poursuivi.

Le gouvernement syrien est responsable de la sécurité et du stockage des armes chimiques et la communauté internationale fera rendre des comptes à tout responsable syrien qui ne remplirait pas cette obligation, avait déjà mis en garde dimanche le porte-parole de M. Obama, Jay Carney.

 

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire