Moncef Marzouki

Moncef Marzouki refuse de signer deux projets de lois

Le bras de fer semble bel et bien présent entre le gouvernement présidé par Hamadi Jebali et la Présidence de la République, avec à sa tête, Moncef Marzouki.

En effet, après l’extradition de Baghdadi al-Mahmoudi, la tension est, pour la première fois, apparue publiquement et les prises de tête n’ont cessé d’accroitre.

Des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux et indiquent que le limogeage de Mustapha Kamel Nabli serait sur une décision unilatérale du président provisoire de la République.

Peu de temps après, M. Marzouki refuse de signer deux projets de lois relatifs à l’amendement de la convention de création du Fonds Monétaire International (FMI) et à l’augmentation de la contribution de la République tunisienne au Fonds (258.7 millions de dinars de droits de tirage spéciaux).

En s’appuyant sur l’article 11 de la loi d’organisation provisoire des pouvoirs publics, le Président de la République a demandé le report de la signature pour examen du projet de loi élaboré par un groupe d’élus à l’Assemblée nationale constituante, au sujet de l’audit de la dette tunisienne contractée auprès des institutions internationales et des pays étrangers.

Président Moncef Marzouki
Moncef Marzouki

Auteur de l’article : La Rédaction

Laisser un commentaire