FIDH - Droits de l'Homme

Instrumentalisation de la justice, La FIDH met en garde

FIDH - Droits de l'HommeLa Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) a regretté, jeudi, que «la condamnation de Nessma TV entache la journée mondiale de la liberté de la presse», mettant en garde contre les risques d’instrumentalisation de la justice à des fin politiques ou idéologiques.

La FIDH estime que la condamnation «symbolique» et «préoccupante» du Directeur de la Chaîne Nessma TV et des responsables du visionnage et du doublage du film d’animation Persepolis, «s’inscrit en faux par rapport aux engagements de la Tunisie relatifs au respect des libertés fondamentales».

Face à la «multiplication des menaces à l’égard des journalistes et plus généralement à la liberté des médias», la FIDH appelle les autorités tunisiennes compétentes à «veiller à la protection des professionnels de l’information» et à «garantir la liberté des médias et d’expression conformément aux standards internationaux».

De son coté, l’ambassadeur américain à Tunis Gordon Gray s’est dit «préoccupé» et «déçu» par la condamnation de la chaîne.

FIDH - Nessma TV
La FIDH met en garde contre les risques d'instrumentalisation de la justice

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.