Lotfi Zitoun

Les archives de la Police Politique ne seront pas divulguées

Police Politique TunisieLors de l’émission « 21h du soir » (Al Tessiâa Messâ) de Moez Ben Gharbia, Lotfi Zitoun, ministre conseiller, était parmi les invités pour défendre son parti, Ennahdha, et le gouvernement mené par ce dernier.

Parmi les sujets du débat, un dossier qui n’a cessé de de faire parler de lui, celui de la Police Politique de Ben Ali.

Depuis le 14 janvier 2011, les voix se sont élevées appelant à la mise à disposition de l’archive de la Police Politique pour donner à chacun sa part d’une Révolution que tout individu n’hésite plus à se qualifier d’être son leader. Divulguer les archives de la Police Politique pour vérifier le militantisme de certaines personnes qui se trouvent actuellement dans différents postes-clés de la Tunisie et démasquer les faux-révolutionnaires trempés dans la corruption jusqu’aux os.

Cependant, M. Zitoun à coupé court à toutes ces revendications en déclarant que les dossiers de la Police Politique ne peuvent pas être révélés publiquement tout en priant chacun qui a des doutes de recourir à la Justice et c’est cette dernière qui doit ordonner l’ouverture du dossier de la personne en question.

Excuse de M. Zitoun, certains dossiers contiennent des données sensibles et qui divulguent des sujets touchant la vie privée de certaines personnes. Et c’est dans ce sens qu’une proposition a été faite sur le plateau de l’émission, la constitution d’une commission au sein de l’Assemblée Nationale Constituante qui se chargera, entre autres, de trier les données de ces dossiers pour ne divulguer que les données publiques évitant ainsi de porter atteinte à la vie privée des sujets.

Lotfi Zitoun
Lotfi Zitoun

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

2 commentaires sur “Les archives de la Police Politique ne seront pas divulguées

    lotfi ramme7

    (27 avril 2012 - 19:24)

    nahdha ne va pas divulguer l’archive de la ministere d’linterieur mais elle va le pirater et l’employer comme carte de pression contre quiconque s’oppose a elle…on doit pas les laisser

    S.Citoyen

    (30 avril 2012 - 19:15)

    Ce sinistre qui n’était pas connu par aucun tunisien ;a une grande haine pour les tunisiens et surtout les partis politiques .C’est une grande erreur de la part de jebali de nommer ce type comme conseiller.Moi je vois qu’il se prend pour quelqu’un de plus important que jebali lui mm

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.