Saïda Agrebi placée au centre de rétention de Bobigny (Paris)
Saida Agrebi
LIENS SPONSORISES

L’ancienne présidente de l’Organisation des Mères Tunisiennes (OTM), Saïda Agrebi a été auditionnée aujourd’hui par un juge d’instruction qui a ordonné de la placer au centre de rétention administrative de Bobigny (Paris).

Arrêtée le soir du dimanche 11 mars 2012, Saïda Agrebi ne sera pas extradée aujourd’hui à cause de quelques complications dans les procédures juridiques.

Lors de cette première audience, Mme Agrebi a refusé l’extradition contrairement à son avocat à Tunis qui avait indiqué que sa cliente n’a aucun problème pour retourner en Tunisie à condition de bénéficier d’un procès équitable tout en précisant que, selon le dossier présenté par la justice tunisienne, Saïda Agrebi ne risque pas grand chose.

Saida Agrebi

Saïda Agrebi placée au centre de rétention de Bobigny (Paris)

LIENS SPONSORISES

    Actualités les plus partagées

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)