Maya Jribi

Maya Jribi accuse Mustapha Ben Jaâfar d’exercer la tyrannie

Maya Jribi, secrétaire générale du Parti Démocrate Progressiste (PDP), a accusé hier, jeudi 1er mars 2012, le président de l’Assemblée Constituante, Mustapha Ben Jaâfar, d’exercer la tyrannie en se donnant à l’activation et la désactivation du haut-parleur de la salle selon sa guise.

Selon Mme Jribi, “le président de l’Assemblée Constituante déforme les vérités et commet des infractions à la démocratie”. L’altercation entre Mme Jribi et M. Ben Jaâfar a commencé, le matin de la séance, à cause de la décision du président de l’Assemblée Constituante d’accorder une minute à chaque représentant. Une minute qui, selon l’opposition, est insuffisante pour s’exprimer sur problèmes qui rencontrent la Tunisie.

Par ailleurs, la secrétaire générale du PDP a précisé que l’incident est dangereux car il conforte l’idée d’un déroulement des séances contraire à la démocratie depuis le premier jour à l’Assemblée Constituante tout en reprochant à Mustapha Ben Jaâfar de conduire les séances d’une manière qui ne construit pas la démocratie. De même, elle a fait valoir que le règlement interne de l’Assemblée n’est pas remis en cause mais c’est le droit des élus à la parole qui est en jeu.

Maya Jribi
Maya Jribi : secrétaire générale du PDP et membre de l'Assemblée Constituante

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.