Habib Khedher

Tunisie: La Chariâ islamique sera inscrite dans la Constitution

Habib KhedherHabib Khedher, représentant d’Ennahdha à l’Assemblée Constituante et rapporteur général de la commission chargée de la rédaction de la Constitution, a indiqué sur le plateau de Mosaique Fm que son concurrent pour le poste de rapporteur, Fadhel Moussa, n’a manifesté sa volonté de consensus que peu de temps avant le vote précisant que son parti a déjà désigné son candidat à présenter pour le poste qu’il n’était pas possible de faire machine arrière.

Loin des noms et se souciant de la compétences, M. Khedher a indiqué que la compétence de Fadhel Moussa pour ce poste n’est pas pertinente et qu’il n’est pas le seul à être spécialisé en droit constitutionnel, citant par la même occasion l’exemple de Samir Taieb, député du PDM, qui l’est aussi, de même pour Mabrouk Hrizi.

Habib Khedher a indiqué également que le projet de la Constitution du Mouvement Ennahdha n’est pas encore finalisé sans nier pour autant que le texte de la Constitution circulant sur Internet ces derniers jours lui soit attribué ou non.

Par ailleurs, Habib Khedher a affirmé que l’article 10 du projet de la Constitution circulant sur Internet, attribué à Ennahdha selon plusieurs, qui stipule que “la Charia islamique est une source essentielle pour l’élaboration des lois”, pourra faire partie du projet de la Constitution finale qui sera proposé par Ennahdha.

Bien que cet article, relatif à la Charia, pourrait créer la polémique en Tunisie, notons que parmi les sources de législation dans plusieurs pays, nous trouvons la religion, les coutumes, la doctrine, etc. C’est donc un article qui ne devait créer de problèmes selon certains témoignages.

Assemblée Constituante
Assemblée Constituante

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Tunisie: La Chariâ islamique sera inscrite dans la Constitution

    Adel AYACHI

    (3 février 2012 - 12:18)

    « notons que parmi les sources de législation dans plusieurs pays, nous trouvons la religion, les coutumes, la doctrine, etc. C’est donc un article qui ne devait créer de problèmes selon certains témoignages. »

    ==> Effectivement, cet article ne devrait pas créer la polimique, seulement, il y a des gents qui n’ont rien à faire en Tunisie que créer les problèmes.

    Un seul mot à dire à ces gents-là; pensez à vos parents qui sont pratiquement des bons croyants, et ne les decevez pas, car un tel article n’est que la confirmation du 1er dns l’ancienne constitution, et ne dramatisons pas avec des alertes du genre, couper la mains aux voleurs, ou décapiter un blasphèmeur… A bon entendeur!!

    kane

    (9 février 2012 - 21:09)

    Le calendrier musulman est à l’an 1433…Nous y retournons allègrement, grâce (plutôt à cause) à cette obsession d’imposer les lois coraniques à la vie civile.

    Adel AYACHI

    (10 février 2012 - 8:51)

    Désolé kane, mais qui a parlé d’imposer les lois coraniques?!! Et en plus « obsession » n’est que pour les malades. Ton role comme bon citoyen est de veiller à ne pas perdre tes origines, et aussi à court-sercuiter les agissement des fanatiques.
    Mais si on veut combattre l’obscuritisme par la demande de l’égalité en matière de l’héritage, ou encore banir lr mot Islam de la constitution, on parle là de la perte d’entité, et par conséquent le suicide lent et collectif.
    Personnellement lorsqu’on dit par exemple que Marzouki a tourné la veste, ou en le nomment encore par l »islamiste athée » je vois qu’on n’est pas dans la bonne vision; car tout simplement, cet homme a compris qu’on ne doit en aucun cas toucher à la croyance de toute une nation! Sinon, comment explique t-on que Bourguiba, et même ZABA, ont confisqué la religion?! Hé ben, tout simplement en se mettant dans la Djebba d’un « 7ami al 7ima waddin »!! Nous voulons rompre avec ses pratiques, mais jamais decevoir les attentes du peuple. Il y a des tendances, et des personnalités qui ont décrit les tunisiens de stupides parse qu’ils ont voté en majorité pour Ennahdha!! Je réponds tout simplement que si la majoritéé des tunisiens sont tels, donc le reste n’ont plus de place, du moins pour le moment, dans cette nouvelle Tunisie, sauf que réellement, le peuple tunisien même s’il n’a pas vraiment confiance en les islamistes « modérés », ils n’auront jamais confiance en les « athées », et d’ailleurs ils ont essayé avec les « laics » à deux sous pendant 56 ans, maintenant ils souhaitent essayer autre chose,surtout qu’Ennahdha a bien préparer son coup à l’avance.
    La finalité c’est de rester vigilant, et de redéfinir nos visions pour l’avenir de la Tunisie…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.