Tunisie: 51 membres pour la composition du gouvernement Jebali

Attendue depuis quelques jours et préparée en coulisse depuis plusieurs semaines, la liste définitive des membres du gouvernement Jebali a été dévoilée aujourd’hui, 16 décembre 2011.

Hamadi JebaliUne PREMIÈRE en Tunisie, voire dans le monde arabe, le prochain gouvernement contient selon la liste révélée aujourd’hui 51 membres dont des ministres, des ministres conseillers, etc.

Chef du gouvernement : Hamadi Jebali
Ministre auprès du Chef du gouvernement :

  • Ministre chargé de la réforme administrative : Mohamed Abbou
  • Ministre chargé du développement de la réformé de la santé : Abderrahman LAdgham
  • Ministre chargé du dossier économique : Ridha Saïdi
  • Ministre chargé du développement des investissements : Riadh Bettaieb
  • Ministre chargé du Dossier Politique : Lotfi Zitoun
  • Ministre chargé des Dossiers Sociaux : Mohamed Ennaceur
  • Ministre chargé des relations avec l’Assemblée Constituante : Abderrazak Kilani

Ministres Conseillers

  • Ministre Conseiller chargé de l’Education et de la Culture : Mohamed Lahbib Abou Yaarab El Marzouki
  • Conseiller Juridique du Gouvernement : Abdelfattah Mourou
  • Ministre chargé des questions de sécurité : Habib Essid

Ministres

  • Ministre de la Justice : Noureddine Bhiri
  • Ministre de la Défense : Abdekarim Zbidi
  • Ministre de l’Intérieur : Ali Laarayedh
  • Ministre des Affaires Etrangères : Rafik Abdessalem
  • Secrétaire d’Etat  auprès du ministre des Affaires Etrangères chargé de l’Amérique et de l’Asie : Hedi Ben Abbes (CPR)
  • Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires Etrangères chargé de l’Afrique du Monde Arabe et de l’Europe : Abdallah Triki (Ettakatol)
  • Ministre des Finances : Khayam Turki (Ettakatol)
  • Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Finances : Slim Besbes
  • Ministre du Commerce et de l’Artisanat : Bechir Zaafouri
  • Secrétaire d’Etat auprès Ministre du Commerce et de l’Artisanat : Habib Dimassi
  • Ministre du Tourisme : Elyes Fakhfakh
  • Ministre de la Formation et de l’Emploi : Abdelawahab Maatar
  • Ministre du Transport : Karim Harouni
  • Ministre des technologies de la Communication : Mongi Marzouk
  • Secrétaire d’Etat  auprès du Ministre des technologies de la Communication : Lobna Jribi
  • Ministre de la planification et de la coopération  internationale : Alaya Bettaieb
  • Secrétaire d’Etat auprès Ministre de la planification et de la coopération  internationale : Amine Doghri
  • Ministre de l’Industrie : Mohamed Lamine Chakhari
  • Ministre de l’équipement et de l’Habitat : Mohamed Selmene
  • Secrétaire d’Etat  auprès du  Ministre de l’équipement et de l’Habitat : Chahida Fradj
  • Ministre du Développement Régional : Jameleddine Gharbi
  • Ministre des Domaines de l’Etat : Slim Ben Hamidane (CPR)
  • Ministre de l’Agriculture : Mohamed Ben Salem
  • Secrétaire d’Etat auprès du Ministre d’Agriculture : Habib Jomli
  • Ministre des Affaires Sociales : Khalil Zaouia (Ettakatol)
  • Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Affaires Sociales chargé de l’Immigration : Hassine Jaziri
  • Ministre de la Santé : Abdelatif Mekki
  • Secrétaire d’Etat auprès du  Ministre de la Santé : Mohamed Néjib Achouri
  • Ministre de la jeunesse et du Sport : Tarek Dhiab
  • Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la jeunesse et du Sport : Hanene Msaddaa (CPR)
  • Ministre de l’Environnement : Mamia El Banna
  • Ministre de la Culture : Mehdi Mabrouk
  • Ministre de la Femme : Sihem Bardi
  • Ministre de l’Enseignement Supérieur : Moncef Ben Salem
  • Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de l’Enseignement Supérieur : Bechir Kalthoum
  • Ministre de l’Education : Abdelatif Abid
  • Ministre des Affaires Religieuses : Noureddine El Khadmi
  • Ministre des Droits de l’homme, de la justice transitionnelle et Porte-parole du Gouvernement : Samir Dilou
  • Secrétaire Général du gouvernement : Ridha Abdelahfidh
  • Directeur du cabinet du  chef du gouvernement : Mohamed Nejib El Khalfaoui
Hamadi Jebali
Hamadi Jebali

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

3 commentaires sur “Tunisie: 51 membres pour la composition du gouvernement Jebali

    aziz67

    (17 décembre 2011 - 0:07)

    Une première en Tunisie dans le monde arabe,mais dans le monde,j’éspère une blague sinon du jamais vu,comment et où ils vont se reunir chaque semaine en conseil des ministres “El 9obba” pour tout ce monde??dans un ministère il y a 2 à 3 personnes(ministre et secretaire d’etat),ils vont se marcher sur les pieds avec lutte du pouvoir,est ce que pour faire plaisir aux amis et proches de les nommer ministres,secretaires d’etat??combien va couter cette mascarade?? si on rajoute à chacun(e)un chef de cabinet et son équipe l’addition sera trés salée aux contribuables Tunisiens,Mr Jebali arretez le massacre SVP,je comprends mieux le vote pour une durée illimitée de l’AC et Gouvernement,vous allez déplumer le pays de ce qui reste comme tresorerie et biens,allez au point où vous etes un petit Pentagone pour s’occuper de vos Pasdarans,police des moeurs et le nouveau né Mouvement etudiants d’Ennahdha.

    aziz67

    (17 décembre 2011 - 23:57)

    un budget de 15 millards pour tout ce monde d’une période de 15 mois,puisqu’ils ont voté pour le cumul,un ministre touchera 4.500 dinars plus 2.500 dinars de député soit 7.000 dinars minimum,notre président se limite à son salaire 30.000 dinars(15.000 euros Sarko touche 18.000)je savais pas que le PIB en France dépasse légérement le PIB en Tunisie,c’est trés touchants des fils du peuple modestement rénumérés,en face de l’assemblée sur la route des familles des jeunes n’ont que les yeux pour pleurer et le ventre vide,Mr Abbou refusait de les rencontrer et les voir,il est allé voir les Bnedrias des Beni-oui-oui à 2 pas des révoltés(ées).

    abdou

    (20 décembre 2011 - 20:45)

    Le gouvernement de Mr Jebali en Tunisie compte environ 50 ministres et secrétaires d’Etat pour un pays d’environ onze millions d’habitants en plein crise économique et sociale; franchement aucune comparaison avec celui de Mr Fillon de 33 pour plus de 60 millions d’habitants .Pour un gouvernement provisoire pour une durée courte (deux ans au maximum ) doit être restreint surtout Mr le Président Marzouki voulait vendre neuf palais ( châteaux ) présidentiels afin d’aider les pauvres et peut être créer des emplois pour les jeunes .
    Je crois que sans cumul de mandats il y a de la place pour tout le monde à haut niveau en politique ou administratif .Il faut penser avant tout à faire des économies dans tous les domaines en vue de sortir notre beau pays la TUNISIE de la crise .

Laisser un commentaire