Le PDM dénonce le non-respect des engagements à l’AC

PDMLe Pôle Démocratique Moderniste (PDM) a dénoncé le non-respect par les élus du Mouvement Ennahdha et du Parti Ettakatol de leurs engagements vis-à-vis des électeurs notamment en ce qui concerne la fixation de la durée du mandat de la Constituante à une année.

Rendue publique jeudi, cette déclaration intervient à la suite du vote, mercredi, par l’Assemblée nationale Constituante, de l’article 1 du projet de loi constitutive portant organisation provisoire des pouvoirs publics et du refus par la majorité des constituants de fixer la durée du mandat de l’Assemblée à une année.

Le PDM se dit profondément préoccupé face l’unilatéralité de la décision consacrée par la Troïka au sein de la Constituante, appelant, à ce propos, les partis composant ce groupe à réviser leur position au sujet de la fixation de la durée du mandat de l’Assemblée Nationale Constituante afin de lui permettre de se consacrer à la mission pour laquelle elle a été élue.

Il s’agit, également, ajoute le PDM, de former un gouvernement de technocrates n’appartenant pas à la Constituante et qui aura pour mission de régler les questions urgentes et persistantes du pays.

Le Mouvement Ennahdha et le Parti Ettakatol avaient signé, aux côtés de 9 autres partis, un document de processus transitoire fixant la durée du mandat de la Constituante à une année. Ces deux partis se sont attachés à ce principe tout au long de la campagne électorale“, précise le Pôle Démocratique Moderniste.

Assemblée Constituante
Assemblée Constituante

Auteur de l’article : Ghaith J.

Manager Général du portail Tixup.com et directeur de la publication, passionné par les nouvelles médias, je prends part à l'aventure Tixup depuis la naissance du site.

Laisser un commentaire